Communiqués de presse du centre Analytika

Pollution de l'air dans la vallée de l'Arve : Communiqué du centre Analytika à propos de nos premières investigations

Communiqué du centre Analytika | Investigations dans la commune de Passy :

Sollicité par des habitants de la vallée de l’Arve via le collectif citoyen « Coll'Air pur », le centre Analytika a récemment rendu public son rapport d’investigation sur la contamination chimique d'échantillons d'air et de poussières, prélevés durant l’été 2017 sur la commune de Passy en Haute-Savoie.

 

En révélant la présence de métaux toxiques (aluminium, zinc, cuivre, chrome et nickel) en proportions alarmantes dans les poussières, et de composés organiques volatils (COV) soufrés malodorants dans l’air, nos investigations par spectrométrie de masse attestent de l'origine essentiellement industrielle de la pollution.

 

Nous saluons ici la démarche du collectif citoyen « Coll’Air pur » ainsi que la mairie de Sernoz, qui ont choisi de recourir aux compétences privées du centre indépendant Analytika, afin de répondre avec une plus grande précision aux questions d'identification des pollutions.

 

Ce nouvel éclairage sur l’identité des polluants atmosphériques présents dans la vallée de l’Arve devrait aider les services de l’État dans l’évolution de leurs méthodes de contrôle de la pollution, ainsi que dans la révision du futur plan d’action visant à améliorer la qualité de l’air dans la région.

 

Ces préoccupations sur la qualité de l’air sont partagées par de nombreux autres élus des communes de France, comme en attestent nos précédentes investigations à Carnoules (83), Septèmes-les-Vallons (13), ou Frontignan (34).

 

La vocation du centre Analytika est d’apporter une expertise scientifique indépendante au service des populations et de leurs élus locaux sur toutes ces questions de contamination chimique.

Lire la suite 0 commentaires

Pollution de l'air à Frontignan : conférence de presse et mobilisation de la préfecture et des agences gouvernementales

Communiqué du centre Analytika | Investigations sur la pollution industrielle dans la ville de Frontignan

Le Midi-Libre du 07-10-2017 / Isabelle Jupin
Le Midi-Libre du 07-10-2017 / Isabelle Jupin

Suite à la conférence de presse organisée à l’hôtel de ville de Frontignan le 5 octobre 2017, le centre indépendant Analytika se félicite de l’annonce des mesures de suivi de la pollution de l'air et de la mobilisation tant attendue des diverses agences gouvernementales dont 'Santé Publique France'.


Nous saluons la démarche du maire Pierre Bouldoire et du service Environnement de sa ville qui ont depuis longtemps compris l'intérêt grandissant du recours à des compétences privées indépendantes pour mieux répondre aux questions d'identification des pollutions.

 

Ce sont -entre-autres- de telles expertises indépendantes qui ont permis au maire de stimuler les autorités et leurs agences régionales pour qu'elles mesurent enfin les risques effectivement encourus par la population.

 

Les préoccupations du maire de Frontignan concernant la salubrité de l’air respiré par les habitants de sa commune sont partagées par de nombreux autres élus des communes de France.

 

La vocation du Centre Analytika est d’apporter une réponse scientifique indépendante aux légitimes demandes des populations et de leurs élus locaux sur toutes ces questions de contamination chimique.

 

Nos investigations démontrent régulièrement leur caractère stimulant auprès des agences gouvernementales.

Lire la suite 0 commentaires

Composition chimique des tampons d'hygiène : le centre Analytika salue le travail des équipes DreamWay Productions, Audrey Gloaguen et la rédaction de France 5

Communiqué du centre Analytika | Investigations à propos de la formulation des tampons d'hygiène

Suite à la diffusion dans l'émission de France 5 'Le Monde En Face' ce mardi 25.04.2017, du reportage 'Tampon, notre ennemi intime', le centre Analytika a souhaité saluer le travail d'enquête mené par les journalistes Audrey Gloaguen et Victoria Kopiloff pour Dreamway Productions.


Initialement interpellé en 2015 par la pétition citoyenne initiée par Mélanie Doerflinger, réclamant la lisibilité sur l'emballage des composants chimiques utilisés dans les tampons d'hygiène féminine intime, le centre indépendant Analytika a pris l'initiative de procéder dès le mois d'août 2015 à la mise en évidence des nombreux composants chimiques organiques entrant dans la formulation de diverses marques de tampons du commerce.

 

Nous souhaitons que la mise en lumière de ces pratiques industrielles et le danger ainsi exercé sur les utilisatrices de ces tampons fasse l'objet d'une véritable étude d'impact sanitaire et que les autorités modifient rapidement la réglementation actuelle, manifestement inappropriée : fabrication et mise sur le marché des tampons d'hygiène intime doivent obéir aux mêmes règles que les produits cosmétiques, eux aussi destinés à rester en contact prolongé avec la peau ou les muqueuses.

Lire la suite 2 commentaires

Décharge de Septèmes-les-Vallons : teneur en benzène dans l'air minorée par le rapport de Air PACA

Communiqué du centre Analytika | Investigations concernant la décharge VALSUD de Septèmes-les-Vallons

Plusieurs observations du centre Analytika réalisées depuis 2012 au voisinage du site VALSUD par prélèvements (de durée 4 semaines) sur capteurs passifs, ont montré 10 à 100 fois plus de benzène dans l'air que la moyenne annuelle tolérée.

 

L'ensemble des investigations menées par le centre Analytika depuis 2011 (à la demande de l'association de riverains ACDSV) et les mesures réalisées en 2016 par l'organisme Air PACA (à la demande de la mairie de Septèmes-les-Vallons) démontrent le caractère permanent de la pollution de l'air respiré par les riverains de la décharge VALSUD-Veolia.

 

Cette situation qui perdure est d'autant plus préoccupante pour la santé  publique que, comme illustré par les deux chromatogrammes Air PACA (ci-dessous), le benzène (cancérigène humain connu) est majoritaire et accompagné de toluène (contaminant CMR) ainsi que d'une soixantaine d'autres contaminants organiques volatils (dont les investigations antérieures du centre Analytika ont déjà révélé identité et toxicité).

Lire la suite 0 commentaires

Pollution de l'air à Frontignan : le sous-préfet désapprouve l'initiative du maire de Frontignan d'avoir commandé une contre-expertise au centre Analytika

Communiqué du centre Analytika | Investigations sur la pollution industrielle dans la ville de Frontignan

Plus d'un an après la publication de nos résultats (réalisés à la demande de la Mairie), à propos de la contamination de l'air du centre-ville de Frontignan, un article paru dans 'Le Midi Libre' le 3 février 2017 a fait réagir certains habitants de Frontignan.


Le sous-préfet Philippe Nucho fait le point sur ce dossier dans ce nouvel article du 3 mars et explique qu'il désapprouve l'initiative de la mairie de Frontignan qui a préféré faire appel aux compétences et moyens analytiques du Centre indépendant Analytika, de préférence à l'organisme officiel AIR Languedoc-Roussillon.

 

 Extraits de l'article joint :

 

"Cette étude a été commandée par la commune de Frontignan et, pour nous, l’opérateur du suivi de la qualité de l’air, c’est Air-LR. 

C’est un organisme labellisé qui fait un travail sérieux et on s’appuie sur les éléments qu’il nous fournit.

 

Lorsqu’il s’agit d’un opérateur tiers, il faut vérifier son agrément et, ensuite, analyser ses méthodes de travail et ses résultats.

Mais pour tout ça, il faut être officiellement saisi et avoir des éléments détaillés.

 

Ce qui m’étonne un peu, c’est que la collectivité investit dans le domaine de la qualité de l’air alors que ce n’est pas dans ses compétences et qu’Air-LR travaille sur le sujet." 

Lire la suite 0 commentaires

Contamination de l'air à Frontignan : le rapport d'investigations du centre Analytika contredit les conclusions rassurantes de l'organisme Air-Languedoc

Communiqué du centre Analytika | Investigations sur la pollution industrielle dans la ville de Frontignan

Cliché Christian Ferrer

À la demande des services techniques de la mairie de Frontignan, le centre indépendant Analytika a réalisé deux campagnes successives de prélèvement d'air ambiant (sur six capteurs passifs) avec dépistage systématique GC/MS pour connaître la qualité de l'air respiré par les habitants.

Comme le révèle notre rapport analytique du 08-03-2016, les résultats semi-quantitatifs de cette étude préliminaire sont préoccupants car ils révèlent dans l'air urbain de Frontignan la présence d'un grand nombre de contaminants chimiques organiques volatils toxiques dont l'originale industrielle ne fait aucun doute.

La présence de ces contaminants n'a jamais encore été rapportée par les autorités en charge de la surveillance de la qualité de l'air, alors même que plusieurs de ces substances sont classées CMR (Cancérigène Mutagène Reprotoxique) et PE (Perturbateurs Endocriniens) et donc fortement préjudiciables à la santé des habitants.

Lire la suite 0 commentaires

Composition chimique des tampons d'hygiène : le magazine 60 millions de consommateurs mène l'enquête à son tour

Communiqué de presse du centre Analytika - Composition chimique des tampons d'hygiène

Désireux d'apporter son soutien scientifique à la pétition citoyenne lancée par Mélanie Doerflinger pour demander aux fabricants de tampons d'hygiène féminine d'afficher la composition détaillée de leurs produits, le centre indépendant Analytika a pris l'initiative de conduire ses propres analyses par dépistage systématique GC/MS de la composition chimique organique sur plusieurs marques de tampons d'hygiène féminine intime.

 

Notre rapport analytique publié dès le 20-08-2015 atteste de la présence d'environ 20 à 30 composants chimiques organiques différents dans la formulation de chacune des marques de tampons étudiées.

 

Souhaitons que la récente publication du N° 513 (Mars 2016) du magazine 60 millions de consommateurs participe aussi à faire sortir les autorités de leur torpeur et les fabricants de leur silence, en réponse à la légitime demande des 253.000+ signataires de la pétition : Rendre visible la composition des Tampons

Lire la suite 0 commentaires

Composition chimique des tampons d'hygiène : Analytika soutient la pétition citoyenne de Mélanie Doerflinger

Communiqué du centre Analytika | Composition des tampons d'hygiène

Interpellé par le bien-fondé de la pétition citoyenne initiée par Mélanie Doerflinger, réclamant la lisibilité sur l'emballage des composants chimiques utilisés dans les tampons d'hygiène féminine intime, le centre indépendant Analytika a pris l'initiative de procéder dès le mois d'août 2015 au dépistage systématique GC/MS des composants chimiques organiques de formulation sur plusieurs marques de tampons d'hygiène féminine du commerce.

 

Puisse le soutien scientifique apporté par notre rapport analytique du 20-08-2015 attestant de la présence de 20 à 30 composants chimiques organiques différents dans la formulation des marques étudiées (TAMPAX®, NETT®, et CASINO®) inciter les autorités à modifier rapidement la réglementation actuelle, manifestement inappropriée : fabrication et mise sur le marché des tampons d'hygiène intime doivent obéir aux mêmes règles que les produits cosmétiques, eux aussi destinés à rester en contact prolongé avec la peau ou les muqueuses.

Lire la suite 1 commentaires