Incinérateur d'Antibes exploité par VEOLIA

Sols et logement contaminés par les résidus historiques de dioxines et furanes de l'incinérateur municipal

18-09-2009

À la demande de l'association CADIS, le centre Analytika a réalisé une importante campagne de prélèvements d'échantillons de sols provenant du quartier des Semboules et d'un échantillon de poussières collectées à l'intérieur de l'appartement le plus proche de l'incinérateur d'ordures ménagères d'Antibes, avec dosage GC/MS spécifique des dioxines et furanes.

 

Notre rapport analytique ci-dessous atteste de la présence de résidus des dioxines et furanes émis par cet incinérateur au cours des trente années de son exploitation historique dans des conditions irrégulières, aussi bien dans les sols expertisés que dans l'échantillon provenant de l'intérieur d'un logement.

 

Compte-tenu de la stabilité et de la persistance de cette classe de contaminants chimiques organiques chlorés, la mise aux normes récente de cet incinérateur restera sans effet sur l'héritage historique d'une contamination décelable jusqu'à l'intérieur d'un logement, ainsi légué aux habitants. 

 

Cette situation préoccupante est pourtant jugée acceptable à la fois par l'exploitant VEOLIA et les autorités locales. 

Télécharger
Rapport 090525 du centre Analytika : dioxines et furanes historiques dans les sols du quartier des Semboules et à l'intérieur de l'appartement le plus proche de l'incinérateur d'Antibes.
Prélèvements : 6 échantillons
- poussières provenant de la qaines de ventilation VMC de l'appartements Mr. BABAULT
- terre carottage point bas collecteur eaux pluviales Résidence Hauts d'Antibes
- terre carottage point haut collecteur eaux pluviales Résidence Hauts d'Antibes
- graviers + lichens toiture villa Mr. PAGES
- aiguilles de pins sous-bois forestier en bordure du terrain de tennis
- aiguilles de pins sous-bois forestier à proximité de la crèche
Date : 25 mai 2009.
Méthode analytique : dépistage systématique GC/MS.
-
rapport_090525.pdf
Document Adobe Acrobat 1'015.5 KB